Pourquoi on se bat ?

Une habitante du quartier de Reynerie revient sur la situation dans le quartier, le bilan qu’elle tire de la bataille en cours pour y conserver le collège et la place possible pour les parents et les enfants musulmans en France. Pourquoi on se bat ? 1. On se bat pour sauver les enfants du quartier : Aujourd’hui, …

Pourquoi on se bat ?Lire plus »

LA FABLE DU « NOUVEL ANTISÉMITISME »  ET LE REEL DES POLITIQUES DE TENSIONS CIVILES.

Il n’y a pas plus « d’antisémitisme ancien », qu’il n’y a « d’antisémitisme nouveau » : l’antisémitisme ayant une longue histoire en France et en Europe, qu’il soit, suivant les périodes, porté par l’Eglise ou des Etats, ou les deux en même temps, et n’a jamais disparu. Ses justifications sont toujours les mêmes à travers les temps et il …

LA FABLE DU « NOUVEL ANTISÉMITISME »  ET LE REEL DES POLITIQUES DE TENSIONS CIVILES.Lire plus »

A la préfecture, l’état nous propose un possible pour notre vie, pour le pays. On peut faire un autre choix.

Je vis en France depuis 17 ans. Je suis restée 11 ans sans-papiers, puis j’ai eu une carte d’un an, à renouveler tous les ans, pendant 5 ans, et je viens d’obtenir une carte de résident de 10 ans. En étudiant le nouveau projet de loi « Asile », j’ai vu dans le préambule qu’ils disent faire …

A la préfecture, l’état nous propose un possible pour notre vie, pour le pays. On peut faire un autre choix.Lire plus »

Face à la guerre, l’entente possible entre des gens différents

J’ai le bonheur de participer à des expériences très particulières dans le contexte actuel de tensions et de politiques identitaires : je côtoie régulièrement des personnes très différentes, différentes de moi, différentes entre elles. On se réunit, on discute, on décide, on se contredit, on cherche ensemble un chemin pour tous. Que ce soit le …

Face à la guerre, l’entente possible entre des gens différentsLire plus »

La politique envers les réfugiés nous dit où en est de la guerre et de la paix

Quand j’ai vu le reportage sur l’esclavage des réfugiés en Libye, j’en ai pleuré. Au lieu d’avancer, le monde recule. Voir ça dans un reportage historique sur l’esclavage, OK, mais c’est maintenant, au XXIème siècle où on vit, qu’on revoit ça, c’est trop. Ce n’est pas normal, les animaux ont une protection, mais des humains …

La politique envers les réfugiés nous dit où en est de la guerre et de la paixLire plus »

Discussions, surprises et reflexions pendant des grèves au CHU de Toulouse

Début Mars, un ami infirmier m’a proposé d’assister à une Assemblée Générale du personnel hospitalier du CHU de Purpan afin de rencontrer certains de ses collègues qui depuis des mois organisent des grèves et des manifestations contre la réorganisation de l’Hôpital et de ce que cela crée comme difficultés pour l’exercice de leur métier. J’étais …

Discussions, surprises et reflexions pendant des grèves au CHU de ToulouseLire plus »

Proposition d’un « Journal des possibles », pour un nouvel espoir du côté des gens.

La séquence historique change, c’est là notre hypothèse de départ : la politique redevient possible dans le sens où elle peut être à nouveau l’affaire des gens, en subjectivité et donc en actions. Des signes, des réalités sont là, et même si cela ne fait pas le printemps, cela nous met face à un nouveau questionnement …

Proposition d’un « Journal des possibles », pour un nouvel espoir du côté des gens.Lire plus »